Respirer #2 Là-bas le phare

IMG_3633

Petit chat tapi près des flots
tout au bout de la vieille Europe
te sais happé toi aussi
par le phare de Tarifa
au crépuscule

la nuit avance
et ressurgit
silencieuse
cette tristesse tatouée
sur chaque jour en fuite

ralentir et ralentir encore
la ronde des lueurs
destinées aux marins
en route là-bas
entre mer et océan

clore les paupières
et respirer le passage de la lumière
au ras des cils
au ras des lèvres
guetter sa présence et sa fuite

désirer une pause
aussi paisible que possible
parmi l’obscurité caressée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s