Un drap blanc pour elles

DRAPSOIR

Lorsque la nuit s’installe, le blanc des draps au balcon chuchote comme une douce supplique. Une prière silencieuse. Puisse l’éclat de ce blanc répandre la paix sur la nuit de toutes les femmes. Les soignantes, les caissières, les femmes de ménage, les tatas, les amoureuses, les copines, les épouses, les mamans, les mémés et les pitchounettes. #UnDrapBlancPourElles, oui.

Forever Polida – Moussu T e lei Jovents

 

 

 

Trois petits tours et puis revient (17) Que sonne bientôt l’heure…

MIMIphoto

 

 

En attendant le jour d’après, leitmotiv de nos journées qui rallongent, laisser entrer en soi la tristesse et la mélancolie qui débordent du monde. Laisser sourdre sa rage aussi, en effeuillant les mots et les phrases qui fleurissent au dehors de nos confinements, sur des banderoles de fortune, dans nos villes et nos villages. Y dénicher de quoi affiner nos analyses et esquisser les contours possibles d’un bonheur commun à construire :

« Vous ne confinerez jamais notre colère ! », « Soignants sans armes », « Nous ne sommes rien sans ceux qui ne sont rien ! », « Les derniers de cordée sont devenus les premiers », « Le soin c’est de l’humain, pas du chiffre ! » « De la thune pour l’hôpital, pas pour le capital ! », « Santé, social, écologie, confiné.e.s de tous les pays, unissez-vous ! »

Espérer que sonne bientôt l’heure de sortir et d’agir.

 

 

MIMIphoto

(À demain 8h30…)

Tout le Bonheur du Monde – Sinsemilia