Migrants mineurs : en montagne ou en mer, même calvaire

738_20171110_col_de_l_echelle_v100

Journée internationale des droits des enfants ce lundi pensée forte pour ces mineurs migrants africains abandonnés en montagne il y a dix jours dans les Hautes-Alpes au Col de l’Échelle près de Briançon ai découvert leur calvaire en écoutant ce reportage poignant et révoltant de Raphaël Krafft sur France Culture

Ce reportage a été diffusé vendredi dernier dans l’émission Le Magazine de la rédaction

Ne donnez pas à la mort le droit de dire le dernier mot, lançait Erri de Luca à la Maison de la poésie en avril dernier en évoquant le sort des migrants qui tentent de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe. Ses mots valent également pour tous ceux qui empruntent plus au nord la voie de la montagne eux aussi au péril de leur vie.

Photo de ci-haut @RaphaëlKrafft

 

Épuisé(e)s

Remington

Épuisée
abandonnée depuis des lustres
ne me souviens plus où l’ai croisée
ignore quels doigts elle accueillit
combien de pages elle noircit
quels mots elle rythma
n’entendrai jamais le clac clac de ses pattes
imagine sa fin après sa fin
fourguée chez un ferrailleur
délaissée dans un entrepôt
muette au fond d’un musée
échouée au large parmi les épaves
ou adoptée par un poète aux yeux épuisés

L’air du temps

IMG_0883

Dépité le vieux pont de chemin de fer
plus aucun train n’y roule
rails démontés
voie déclassée
destinations oubliées
vapeurs évanouies
vibrations éteintes
élans au point mort
locos à la casse

sur ses flancs
le pont abandonné
ose annoncer la couleur
de l’air du temps

 

Not dark yet – Bob Dylan