Les murs parlent de toi, Aslı

img_0910

Il y a des combats violents
pour libérer la parole
les murs parlent de toi, Asli

img_0912

tant de visages ont disparu
tapis dans les murmures
des palissades froides où tu survis, Aslı

img_0911

parfois un cœur s’accroche
en solidarité vivace
des amoureux de la liberté comme toi, Aslı

Le procès d’ Aslı Erdoğan s’ouvre aujourd’hui à Istanbul. L’écrivaine turque est emprisonnée depuis le 17 août, poursuivie pour « atteinte à l’intégrité de l’Etat » et « propagande en faveur d’une organisation terroriste » pour avoir collaboré avec le journal Ozgür Gündem, qui soutenait des revendications pro-kurdes. Comme huit des prévenus jugés avec elle, Aslı Erdoğan risque la prison à perpétuité.

 

Écrit en lettres géantes

 

img_0179

Il a la pâleur des lutteurs épuisés
le regard doux d’un enfant étonné
filent les jours et passent les semaines
racle semelles sur les places et les scènes
parcourt les routes
sillonne les villes
relie les pays
affronte le froid
ouvre son cœur

Il a la pâleur des lutteurs épuisés
le regard doux d’un enfant étonné

apparaît où se déploient encore
les acteurs des combats de justice
se tait souvent sous ses pancartes hurlantes
colorie le gris du monde en lettres géantes
juche sa haute silhouette d’oiseau migrateur
près de celles et ceux qui n’ont pas peur

Il a la pâleur des lutteurs épuisés
le regard doux d’un enfant étonné

instituteur de la République
activiste aux mille causes
sorcier de la paix
ennemi des guerres
Roi sans royaume
il est poète de l’humain
des animaux
des forêts
des océans
les chérit tout autant
sommes tous ses enfants

il a la pâleur des lutteurs épuisés
le regard doux d’un enfant étonné
il s’appelle Jean-Baptiste Voltuan-Redde

voltuan3

voltuan2

 

voltuan1-jpg_large

img_0105

voltuan11

voltuan10

voltuan9

voltuan7

voltuan5

voltuan8

voltuan6

Retrouver Jean-Baptiste Voltuan-Redde sur Twitter & sur Facebook