Parler le poule

Juste en face de l’église, le poulailler de Monsieur le curé
sur les coups de midi me suis délicatement approché des gallines
pas osé arracher le grillage pour les libérer
ai senti qu’elles auraient bien fait un tour dans le village
auraient apprécié de prendre l’air
de s’éloigner un peu du coq qui les surveillait sans avoir l’air
la moins timide me l’a fait comprendre
a osé cligner de l’œil d’un cot cot cot sans équivoque
lui ai répondu d’un cot cot cot cot cot complice

s’en est vite retournée au fond du réduit
cot cot cot cot cot ai-je ajouté
histoire de dire cette nuit je viendrai vous libérer

cette audace folle de parler le poule
je la dois à Lucien Suel
poète jardinier dada de Picardie
le tweet ci-dessous posté par lui samedi
m’a totalement décomplexé
qu’il en soit moulte fois remercié

5 commentaires sur “Parler le poule

  1. Dans le Sud Ouest de la France, le poulet des Landes une spécialité que vous connaissez bien je suppose. Le renard est un nuisible mais je ne le pense pas « malin » dans le sens ou il est nuisible pour les intérêts de la fermière ma voisine qui maigrement vend quelques bêtes domestiques pour arrondir sa retraite de veuve (insignifiante dans le monde rural) mais lui doit aussi nourrir ses petits. Dans tous les cas, c’est de la misère (dont on ne parle pas à tort) et c’est triste. Tant qu’au curé il y a bien longtemps que l’herbe recouvre sa tombe, il est en Paix.

    J'aime

  2. Mais c’est dans l’actualité, vous lisez les faits divers régionaux ce n’est pas possible. Ce vendredi dernier dans mon coin de campagne. un coq et trois poules au poulailler sont passés sous la dent d’une renarde. Ce dimanche il y avait battue des chasseurs, un boucan infernal de chiens féroces d’un coté et d’hommes silencieux et calmes postés de l’autre en attente du passage du fuyard. Pan ! Pan ! Le renard est mort. Je ne partageais ni la joie des horribles chiens ni les injures trop lourdes des hommes. J’ai pensé aux petits renards orphelins. J’ai filmé la scène.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s