Se consoler avec Giono

img_2427

Parti pour lire au soleil
au pied des chênes

img_2426
avais choisi un livre en harmonie
avec le paysage
L’Homme qui plantait des arbres
de Jean Giono

img_2433

au bout d’à peine quelques lignes
un hurlement m’appela vers les arbres du haut
vers le sentier obstrué par un chêne affalé

abattus par la tempête de l’autre jour
les chênes siamois
tués une seconde fois
deviendront poussière de bois
buches de cheminée
mangeoires à oiseau
nichoirs
qui sait ?

img_2440-1

après quelques caresses
sur leurs nervures
suis redescendu vers mon banc
me consoler avec Giono

img_2438

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s