S’eri lo gabian, chanson d’actualité

 

Gabians

Fatigué suis depuis dimanche
des – en avant marche
des – ça va changer
des – vous verrez

marre des chiens de garde
aux plumes allergiques aux plaies
des toutous dociles, voix de leurs maîtres
des éditocrates donneurs de leçons à la c..

dégoûté aussi par les casseurs d’enthousiasme
qui à nouveau confondent
alors qu’ils devraient s’unir
lutte des places et lutte des classes
marre de leurs bras de fer infantiles
de leurs – rassemblons-nous …
… mais tout seuls
soupé de leurs paroles bafouées
nous mènent droit dans le fossé

tant besoin de m’oxygéner
de me laver la tête
de prendre un autre bain
de choisir un autre chemin

alors, à tue-tête j’entonne
cette chanson de Moussu T
à reprendre en chœur s’il vous plaît
sans modération
ad libitum
surtout le refrain
comme un appel vers le grand large

 

Lo Gabian  – Moussu T e lei Jovents

Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Je voyagerais partout gratuitement,
Un bon coup d’aile, y a qu’à faire tirer
Pour traverser les mers et les océans
Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Je m’en irais visiter les continents,
Survoler les villages et puis les cités,
J’irais caguer sur la tête des méchants

S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
S’eri lo gabian m’en anariáu.
S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
Sus la testa dei mechants, cagariáu.*

Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Je sortirais dans mon costard gris et blanc,
Aller draguer les mouettes aux yeux maquillés,
J’aurais déjà fait trente ou quarante enfants.
Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Je les quitterais au premier coup de vent,
Pour me consoler de toujours divorcer,
J’irais caguer sur la tête des méchants

S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
S’eri lo gabian m’en anariáu.
S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
Sus la testa dei mechants, cagariáu

Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Dans le ciel bleu je ferais mon tour de chant,
Je gonflerais tous les voisins du quartier,
Je m’en battrais les couilles totalement.
Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Je me ferais des cures de poissons volants,
Après la sieste j’aurais bien digéré,
J’irais caguer sur la tête des méchants

S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
S’eri lo gabian m’en anariáu.
S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
Sus la testa dei mechants, cagariáu.

Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Je plierais voile un beau jour tranquillement,
Ne laissant que des plumes à mes héritiers,
Et 200 grammes de tous petits os blancs
Si j’étais le gros gabian du bout du quai,
Je m’en irais au paradis des gabians,
Et s’il n’y a plus de méchant sur qui caguer,
Je caguerais dans la marmite à Satan

S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
S’eri lo gabian m’en anariáu.
S’eri lo gabian, s’eri lo gabian,
Sus la testa dei mechants, cagariáu

*Si j’étais le gabian
si j’étais le gabian je m’en irais
si j’étais le gabian
je vaguerais sur la tête des méchants

2 commentaires sur “S’eri lo gabian, chanson d’actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s