Sous le grand vent

Réveillé en sursaut par les rafales
en plein rêve d’océan
les volets claquent
le vent se glisse entre les maisons
tapisse les façades de son manteau bruyant
la rue déserte se laisse secouer
le sommeil s’efface

rallumer la lampe de chevet et reprendre « Sous le vent »
là où je l’avais laissé juste avant de me livrer à la nuit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.