Aux premières loges

auxpremieresloges

Dresser l’oreille
juste avant les éclairs
dans la moiteur de l’air
ma rue est un concert
piano, violon et hirondelles

encore quelques mesures
et le tonnerre approche
la féerie du matin
s’enfuit le long des murs
je reviendrai demain

 

Il fait si chaud

chatdormeurlivres

Plus rien à lire ici
plus rien à découvrir
plus rien à écouter
sinon le frôlement fugace
des passants silencieux
des enfants pressés

il fait si chaud que mes heures défilent
à siester à l’aplomb des maisons

grand temps que reviennent les saisons
des journées fraîches
des passants bavards
des enfants étonnés
des livres palpitants

Derrière un chat

img_0490

Je découvre
non sans crainte
non sans plaisir
que derrière un chat
se cache un humain
un être de désir
peut-être un Bouddha .

img_0326

Bastet

IMG_1142

Dans les froides rues mouillées
t’ai aperçu à la fenêtre
ne m’as même pas regardé
chat blanc aux fins yeux perdus
ai tenté de te réveiller
tapé des mains, crié, sifflé
es resté figé sans broncher

peut-être es-tu, petit chat blanc
statue de Bastet la déesse
ramenée de lointaine Égypte
par quelque amoureuse éperdue
lasse de se rêver attendue
et de lancer en vain ses griffes
aux carreaux froids de la fenêtre

 

Chat noir

IMG_1156

Longé les jardins potagers
ai senti ma nuque se tendre
me suivais à pas feutrés
chat noir aux petits yeux jaunes
t’ai longuement dévisagé
croisé les doigts dans mon dos
as disparu dans les fourrés